Le cancer

 

Cancer, l’Ecrevisse, qui vit sur le rivage de l’océan, est gouvernée par la Lune croissante et décroissante, qui se serait trouvée dans le Cancer au moment de la Création.

Le deuxième des douze travaux d’Hercule fut de tuer l’hydre aux multiples têtes, serpent d’eau monstrueux qui vivait dans les marais de Lerne, en Grèce. Pour une tête qu’il abattait, il en renaissait deux.

Tous les animaux étaient à ses côtés dans son entreprise, sauf une écrevisse géante dépêchée par Héra afin de le perturber dans son combat. Cette écrevisse le mordit aux pieds, mais Hercule l’écrasa. Héra la récompensa en lui offrant une place parmi les étoiles.

La Lune comme la mer, source de vie, sont les symboles de la Grande Mère à laquelle appartient l’Ecrevisse, qui n’admet pas que le héros cherche à se libérer de son joug.

Bien que les étoiles de Cancer soient peu brillantes, la constellation avait dans l’Antiquité une grande importance.

Appelée la « porte de l’Homme », elle laissait passer les âmes venant du ciel pour naître sur la Terre, ce monde de flux et de reflux gouverné par la Lune.

Cancer a toujours été vu comme un animal à carapace. Babylone en avait fait une tortue, et l’Egypte ancienne le scarabée sacré du dieu Soleil.

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/

 

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/