Le grand chien

 

C‘est l’une des constellations les plus brillantes. Sirius , l’étoile la plus éclatante du ciel boréal, en fait partie. Le nom de Sirius signifie « étincelante » ou « brûlante », car elle est la plus proche du Soleil au milieu de l’été. D’après la légende, Sirius est responsable du fameux « temps de chien » humide et chaud de septembre parce qu’il se lève alors en même temps que le Soleil et rivalise avec lui.

Canis Major et son voisin, Canis Minor, le Petit Chien, apparaissent dans un grand nombre de légendes.

Ils sont représentés assis sous la table où Castor et Pollux prennent leur repas. Les étoiles dispersées en Canis Minor et Gemini représentent les miettes que les jumeaux jettent aux chien. D’après les Grecs anciens, Canis Major était imbattable à la course. C’est pour célébrer sa victoire contre un renard, l’animal le plus rapide du monde, que Zeus lui accorda une place dans le ciel.

On représente aussi le Grand Chien et le Petit Chien à la chasse avec Orion, dont c’est le sport favori. Les yeux fixés sur Lepus, le lièvre tapi sous Orion, Canis Major semble prêt à bondir.

L’étoile du Grand Chien, Sirius, était autrefois plus importante que le Chien lui-même, qui porte parfois le nom de Gardien des Enfers. Les Egyptiens portaient une grande admiration à Sirius. Il a également une parenté avec Anubis, le dieu à tête de chien de l’Egypte antique qui, après la mort, accompagne l’âme dans sa « traversée nocturne de la mer ».

Le Chien apparaît dans les temples mésopotamiens, et Sirius se levant au moment des crues du Nil, elle fut adorée en Egypte dès 3285 avant J.-C. En Grèce, les mystères d’Eleusis célébraient sans doute son point culminant à minuit, tandis que les fermiers romains lui sacrifiaient un chien au pelage fauve pour s’assurer une bonne récolte.

Dans un mythe finnois, Zulamith le Brave et Salami le Beau, amoureux des étoiles, tombèrent dans les bras l’un de l’autre, justifiant ainsi son énorme taille.

Mirzam, l’Annonceur, qui marque la Patte du Chien, est ainsi nommée parce qu’elle se lève juste avant Sirius. Elle portait aussi le nom d’Isis, la grande déesse égyptienne.

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/