Le capricorne

 

Il y a 3000 ans, le soleil atteignait son nadir au solstice d’hiver, puis commençait sa lente montée vers l’été dans le signe du Capricorne, le Poisson-Chèvre, l’un des symboles les plus anciens et les plus mystérieux du ciel. Car le Poisson-Chèvre, connu avant l’époque babylonienne comme « l’Antilope de l’Océan souterrain », est le dieu Ea, dieu de la Sagesse et de l’Abîme, « Celui à la vaste intelligence », « le Seigneur à l’œil sacré ».
Dans la bibliothèque d’Assurbanipal, à Ninive, on a trouvé des textes décrivant vers 600 avant J.-C., la vision du monde des Sumériens. La Terre, disque rond entouré de montagnes qui supportaient le dôme du ciel, flottait sur des eaux douces jaillissant à sa surface sous forme de sources.

Le Tigre et l’Euphrate, les grands fleuves qui arrosaient le « berceau de la civilisation », la plaine de Chaldée, venaient du domaine du Poisson-Chèvre, source de toute connaissance et de toute sagesse. A côté de son palais terrestre, près du golfe Persique, poussait un arbre gigantesque dont les feuilles et les branches brillaient comme du lapis-lazuli, et qui jetait une ombre semblable à celle d’une forêt entière.

Ea était le seul, parmi les dieux antiques, à être toujours aimable et d’humeur égale, et c’est lui qui sauva l’humanité du Déluge. La légende dans laquelle il dit à Uta-Napistim, le Noé sumérien, de construire une arche ressemble beaucoup à la version biblique du grand désastre.

Il aurait surgi quatre fois de son océan souterrain, à de longs intervalles, pour enseigner aux hommes les arts de la civilisation. Il apparaît sous une forme humaine, portant un manteau à queue de poisson. Après avoir éduqué l’humanité, il retourne dans son monde aquatique.

Ce n’est qu’ultérieurement que Capricorne fut associé au dieu grec Pan. La légende veut que le dieu Pan, fuyant le monstre Typhon ait sauté dans le Nil. La partie de son corps qui fut immergée se transforma en queue de poisson.

L’eau domine cette région du ciel située plus au sud par rapport à Pégase.

En effet, sous les Poissons, on rencontre :

Le Verseau, qui selon la légende est Deucalion, fils de Prométhée, navigant sur les eaux du déluge.

Le Capricorne.

Le Poisson Austral, qui aurait sauvé de la noyade la souveraine Isis.

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/

 

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/