Le dragon

 

Cette constellation circumpolaire pour la plus grande partie de l’hémisphère Nord, est particulièrement visible durant les mois les plus chauds.
Le Dragon, célèbre pour sa vigilance et sa vue perçante, était dans l’antiquité, le gardien traditionnel des temples et trésors, ainsi que des sources de vie de l’immortalité.

Il s’enroule ici autour du pôle Nord céleste, gardant le « point fixe du monde en mouvement », qui, comme le centre vide de la roue des Transformations hindoue, et le trou au milieu du disque de jade dont les Chinois avaient fait le symbole du ciel, était le « Moteur Immobile », à la fois cause et destination de toute vie.

Le pôle céleste est ainsi le symbole du « trou » dans le continuum spatio-temporel, le passage entre le temps et l’éternité, gardé par le dragon, le gardien du Seuil, que le héros grec Hercule foule aux pieds, triomphant ainsi de la mort et de l’ombre.

Dans le mythe d’Hercule, Draco, « toujours vigilant parce qu’il ne se couche jamais », est Ladon, gardien des pommes d’or et de l’immortalité du jardin des Hespérides.

Comme Ladon, qui est aussi le nom du fleuve qui entoure le jardin magique, Océanos est à la fois serpent et rivière. Les Hespérides étaient des nymphes de l’extrême occident, fille du Titan Atlas, qui soignaient un arbre sur lequel poussaient des pommes d’or. Hercule dont c’était le onzième travail, devait rapporter ces pommes. C’est ainsi qu’il tua Ladon.

Avec le zodiaque sur son dos, il encercle le monde et sépare le temps de l’éternité.

C’est encore un dragon qui attaque Athéna lors de son combat contre les Titans et qui se voit projeté dans le ciel par la déesse.

Thuban l’étoile la plus lumineuse de la constellation, était l’étoile Polaire des Anciens, c’est la précession terrestre qui a déplacé le pôle vers Polaris.

Les Chaldéens, les Grecs et les Romains y voyaient un dragon, les hindous plutôt un alligator et les Perses un serpent mangeur d’hommes.

Le dragon apparaît dans nombres de légendes de l’Antiquité grecque.

 

Illustration  ©  hsci.cas.ou.edu/

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/