La licorne

Cette faible constellation a été définie en 1624 par l’astronome allemand Jakob Bartsch. Monoceros est la forme latine d’un mot grec signifiant « monocorne ». Il semble que la licorne mythologique provienne d’une description confuse du rhinocéros. Soucieux de créer l’équivalent hivernal du Triangle de l’Eté de l’hémisphère Nord, quelques observateurs imaginèrent un Triangle de l’Hiver formé par Bételgeuse (dans la constellation d’Orion), Sirius (dans celle du Grand Chien) et Procyon (dans celle du Petit Chien). Ce sont la Licorne et la Voie Lactée qui remplissent cet espace.

Elle offre les deux étoiles les plus massives découvertes jusqu’à ce jour, chacune estimée à cinquante cinq fois la masse de notre Soleil. Toutes deux super-géantes bleues, elles tournent l’une autour de l’autre, sont situées sur la tête de la Licorne, et sont connues sous le nom d’Etoile de Plaskett.

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/

 

Illustration  ©  http://hsci.cas.ou.edu/