Comment faire pour trouver des objets brillants en plein jour ? C'est très simple. Tout d'abord, il vous faut aligner la monture de votre télescope la nuit précédente ou la matin très tôt lorsque les étoiles sont encore visible. Un alignement Polaire suffit généralement mais si vous pouvez procéder à un alignement sur le pôle céleste, ce sera encore mieux.

Vous devez disposer d'un filtre solaire pleine ouverture afin de pouvoir vous aligner sur les données géocentriques du soleil pour la journée en cours.

Vous devez disposer d'éphémérides précises afin de connaître les données géocentriques du soleil, des étoiles ( données toujours fixes ) et des planètes pour la journée en cours.

Vous devez disposer d'un télescope motorisé sur l'axe d'ascension droite ( RA ). De cette manière, vous ne perdrez pas l'alignement de vos cercles horaire. Ce n'est pas obligatoire mais c'est très souhaitable.

Vous devez être certain de l'alignement de votre chercheur sur votre télescope.

 

1- Laissez votre télescope dehors afin qu'il puisse atteindre l'équilibre thermique ( évitez tout de même de le laisser en plein soleil car cela affectera négativement les performances de votre appareil ). L'idéal est d'envelopper complètement votre tube optique dans du papier d'aluminium qu'on utilise pour la cuisine. Cela préviendra le réchauffement de votre tube optique. Ça fonctionne vraiment !!

2- Installez le filtre solaire pleine ouverture. Ayez les données du soleil, des étoiles et des planètes à portée de la main.

3- Mettez les couvercles sur le chercheur, l'optique principale si le filtre solaire est placé sur un télescope en "piggyback", protégez votre Telrad des rayons du soleil afin de ne pas endommager les composantes internes.

4- Utilisez un oculaire grand champ ( ex : 32mm, 40mm ).

5- Si vous n'avez pas de filtre solaire pour votre chercheur, vous pouvez trouver le soleil en regardant l'ombre que fait votre télescope au sol. Il faut placer le télescope de manière à ce que son ombre soit la plus petite et la plus fine possible au sol. Lorsque ce sera fait, le soleil est supposé être dans votre oculaire et si ce n'est pas le cas, il est tout prêt.

6- Lorsque le soleil sera au centre de votre oculaire, vérifiez que le foyer est bon et ajuster le cercle horaire d'ascension droite de votre télescope pour qu'il inscrive la même chose que les données du soleil pour la journée en cours.

7- Vérifiez votre cercle horaire de déclinaison ( qui n'est jamais supposé se désajuster une fois bien calibré ) correspond bien à la déclinaison du soleil. Si le degré de déclinaison indiqué n'est pas le bon, ajuster votre cercle horaire en conséquence afin qu'il indique le même degré de déclinaison que le soleil.

8- Une fois les cercles horaires calibrés, vous ne devez plus y toucher. Si vous les déplacez, vous devrez les recalibrer sur le soleil ou tout autre objet aux coordonnées connues dans le ciel.

9- Déplacez votre télescope de manière à ce qu'il pointe loin du soleil.

10- Enlevez le filtre solaire.

11- Vérifiez attentivement les données des objets que vous désirez regarder par rapport aux données du soleil. Les objets que vous voulez regarder doivent se trouver à au moins 60 minutes d'ascension droite du soleil ( est ou ouest ) afin de conserver une bonne marge de sécurité.

12- Déplacez votre télescope en déclinaison jusqu'à l'obtention du degré de déclinaison de l'objet voulu. Déplacer ensuite l'ascension droite jusqu'à l'heure à laquelle se trouve l'objet à regarder.

13- Les seuls objets visibles au chercheur en plein jour selon mon expérience sont Vénus et Jupiter. Les autres doivent être cherchés directement au travers de l'instrument principal.

14- L'idéal lorsque c'est possible, c'est de commencer avec Vénus car elle est TRÈS facilement visible au chercheur. On voit même sa phase dans un chercheur 9 X 50. Lorsque vous aurez trouvez Vénus, vous pourrez alors confirmer l'exactitude de la calibration de vos cercles horaires.

15- Si votre monture est bien alignée et que vous avez procédez correctement à la calibration de vos cercles horaires sur le soleil, l'objet n'est pas loin s'il n'est pas visible dans l'oculaire du télescope ou encore dans le chercheur.

16- Balayez la zone de façon méthodique. Procédez comme suit :

Une fois le télescope pointé aux coordonnées de l'objet, déplacez l'ascension droite doucement vers l'est sur 15 minutes d'arc. Revenez à la position initiale et faites la même chose vers l'ouest. Si l'objet n'est pas apparu dans l'oculaire, modifiez la déclinaison de un degré au nord. Refaites ce procédé pendant 5 degrés de déclinaison ( toujours dans le même sens ). Si l'objet n'est pas apparu dans l'oculaire, revenez à la position initiale ( coordonnées de l'objet ). Refaites le procédé mais cette fois-ci déplacez la déclinaison au sud un degré à la fois en balayant en ascension droite sur 15 minutes des deux côté pour chaque degré de déclinaison parcourus. Vous devriez normalement être en mesure de trouver l'objet désiré.

17- Si vous ne le trouvez pas, il y a quelque explications possibles :

a) Votre télescope n'est pas au foyer ( c'est très critique le jour en raison du manque de contraste des objets sur le ciel bleu ).

b) Très grandes turbulences atmosphérique qui rendent l'objet totalement flou et difficile à voir, donc très facile à manquer.

c) Votre monture est mal alignée.

d) Vous n'avez pas les bonnes données de l'objet. Veillez à avoir une source d'éphémérides fiable.

e) Parfois le fond du ciel est beaucoup plus clair qu'en temps normal, ce qui rend les objets encore plus difficiles à voir dû à un différentiel de contraste extrêmement faible.

f) L'objet recherché est de magnitude trop faible pour l'ouverture de votre appareil ou encore tout simplement trop faible pour l'observation diurne.

g) Vos cercles horaires sont mal calibrés.